Problèmes d’ellébore: reconnaître et traiter les maladies des plantes d’ellébore

Les plantes hellébore, parfois appelées rose de Noël ou rose de Carême en raison de leur floraison de fin d'hiver ou de début d'été, sont généralement résistantes aux ravageurs et aux maladies. Les cerfs et les lapins dérangent rarement les plantes d'ellébore en raison de leur toxicité. Cependant, le terme «résistant» ne signifie pas que l'hellébore est à l'abri des problèmes. Si vous avez été préoccupé par vos plantes d'ellébore malades, cet article est pour vous. Lisez la suite pour en savoir plus sur les maladies de l'hellébore.

Problèmes courants d'hellébore

Les maladies des hellébores ne sont pas courantes. Cependant, ces dernières années, une nouvelle maladie virale hellébore connue sous le nom de peste noire hellébore a augmenté. Bien que les scientifiques étudient toujours cette nouvelle maladie, il a été déterminé qu'elle était causée par un virus connu sous le nom de virus de la nécrose du filet Helleborus, ou HeNNV en abrégé.

Les symptômes de la peste noire hellébore sont une croissance rabougrie ou déformée, des lésions ou anneaux noirs sur les tissus végétaux et des stries noires sur le feuillage. Cette maladie est la plus répandue du printemps au milieu de l'été, lorsque les conditions météorologiques chaudes et humides offrent un environnement idéal pour la croissance de la maladie.

Parce que les plantes d'ellébore préfèrent l'ombre, elles peuvent être sujettes aux maladies fongiques qui surviennent fréquemment dans des endroits humides et ombragés avec une circulation d'air limitée. Deux des maladies fongiques les plus courantes de l'hellébore sont la tache des feuilles et le mildiou.

Le mildiou est une maladie fongique qui infecte un large éventail de plantes. Ses symptômes sont une couche poudreuse blanche ou grise sur les feuilles, les tiges et les fleurs, qui peut se transformer en taches jaunes sur le feuillage à mesure que la maladie progresse.

La tache hellébore est causée par le champignon Microsphaeropsis hellebori. Ses symptômes sont des taches noires à brunes sur le feuillage et les tiges et des boutons floraux pourris.

Traiter les maladies des plantes hellébore

Parce que la peste noire hellébore est une maladie virale, il n'y a ni remède ni traitement. Les plantes infectées doivent être déterrées et détruites pour empêcher la propagation de cette maladie nuisible.

Une fois infectées, les maladies hellébore fongiques peuvent être difficiles à traiter. Les mesures préventives fonctionnent mieux pour contrôler les maladies fongiques que pour traiter les plantes déjà infectées.

Les plantes d'hellébore ont de faibles besoins en eau une fois établies, de sorte que la prévention des maladies fongiques peut être aussi simple que d'arroser moins fréquemment et d'arroser les plantes d'hellébore uniquement à leur zone racinaire, sans permettre à l'eau de revenir sur le feuillage.

Les fongicides préventifs peuvent également être utilisés au début de la saison de croissance pour réduire les infections fongiques. Mais surtout, les plantes d'ellébore doivent être correctement espacées les unes des autres et des autres plantes pour assurer une circulation d'air adéquate autour de toutes les parties aériennes de la plante. La surpopulation peut donner aux maladies fongiques les conditions sombres et humides dans lesquelles elles aiment grandir.

Le surpeuplement conduit également à la propagation de maladies fongiques à partir du feuillage d'une plante frottant contre le feuillage d'une autre. Il est également toujours important de nettoyer les débris et les déchets du jardin pour contrôler la propagation des maladies.