Plantes courantes irritantes pour la peau – Apprenez à éviter les intoxications par contact dans les jardins

Les plantes ont des mécanismes de protection tout comme les animaux. Certains ont des épines ou un feuillage acéré, tandis que d'autres contiennent des toxines lorsqu'ils sont ingérés ou même touchés. Les plantes irritantes pour la peau abondent dans le paysage domestique. Certains jardiniers sont plus sensibles que d'autres et les réactions peuvent aller d'une légère rougeur à de graves éruptions cutanées et furoncles. Apprenez quelles plantes irritent la peau et prenez les mesures appropriées pour éviter de manipuler des plantes irritantes.

Quelles plantes irritent la peau?

La plupart des gens connaissent les plantes toxiques comme le sumac, le sumac vénéneux et le chêne vénéneux. Cependant, certaines de nos plantes les plus inoffensives sont toxiques et transportent des poisons qui peuvent provoquer des réactions visibles.

Il existe plusieurs types de plantes irritantes pour la peau, dont certaines provoquent des réactions allergiques. Les géraniums, les tomates, les roses et même notre favori des fêtes, le poinsettia, ont le potentiel de provoquer une irritation cutanée.

Toutes les plantes n'affectent pas toutes les personnes de la même manière. Malheureusement, le meilleur moyen de savoir à quoi vous êtes sensible est d'entrer en contact avec la plante en question et d'évaluer votre réaction. La plupart des réactions ne sont pas de nature allergique mais résultent de blessures mécaniques ou chimiques.

Irritants des plantes de jardin

Les blessures mécaniques qui provoquent une irritation cutanée sont le résultat de bords dentelés, d'épines, de poils piquants et d'autres objets qui peuvent pénétrer ou gratter la peau. Ils délivrent la toxine dans le tissu, ce qui, combiné à une plaie, provoque une réaction.

Les dommages chimiques sont de nature topique et se trouvent dans des plantes comme Euphorbia, qui ont une sève à base de latex qui provoque une sensibilité chez certains individus.

Il existe également des irritants pour les plantes de jardin livrés d'une combinaison des deux manières. De plus, les plantes phototoxiques transportent des toxines qui ne sont pas nocives tant qu'elles ne sont pas exposées au soleil. Les carottes, et même le céleri, font partie de ce groupe de plantes irritantes pour la peau.

Manipulation de plantes irritantes

Si vous savez déjà que vous êtes sensible à une plante, évitez tout contact. Lorsque le contact est nécessaire, porter des manches longues, des pantalons et des gants. Dans les cas extrêmes, vous devez également porter des lunettes de protection.

Renseignez-vous sur les plantes toxiques. Même certains bulbes comme les oignons, l'ail, les tulipes et les jonquilles peuvent provoquer des réactions cutanées, il est donc sage d'avoir au moins une protection des mains lors du jardinage.

Comment éviter l'intoxication par contact

Les informations sont essentielles pour savoir comment éviter les intoxications par contact. Plus vous êtes informé des types de toxicités du paysage, mieux vous pourrez les éviter. Prenez des précautions raisonnables et réduisez vos risques.

Placez dans votre jardin des plantes sans toxines et gardez un œil attentif sur les enfants pour éviter qu'ils ne soient en contact avec des plantes irritantes pour la peau. Contactez votre centre antipoison d'État ou votre bureau de vulgarisation pour obtenir une liste complète des plantes toxiques courantes dans votre région.

Si vous touchez une plante toxique, lavez la zone affectée avec du savon et de l'eau et tamponnez doucement. Appelez votre médecin si une éruption cutanée grave ou des cloques apparaissent dans la région. Surtout, protégez-vous avec des vêtements appropriés et prenez au sérieux l'identification des plantes dans votre jardin.

Image Chloester