Odeur d’ammoniac dans les jardins: pourquoi le sol, le compost ou le paillis sentent l’ammoniac

L'odeur d'ammoniac dans les jardins est un problème courant pour le composteur domestique. L'odeur est le résultat d'une décomposition inefficace des composés organiques. La détection de l'ammoniac dans le sol est aussi simple que d'utiliser votre nez, mais la cause est une question scientifique. Les traitements sont faciles avec quelques astuces et conseils trouvés ici.

Le compostage est une tradition de jardinage séculaire et se traduit par un sol riche et une densité de nutriments pour les plantes. L'odeur d'ammoniac dans les jardins et les tas de compost est un indicateur d'un oxygène insuffisant pour l'activité microbienne. Les composés organiques ne peuvent pas composter sans oxygène adéquat, mais la solution est simple en introduisant plus d'oxygène dans le sol.

Odeur d'ammoniac de compost

Une odeur d'ammoniac de compost est fréquemment observée dans les tas de matière organique qui n'ont pas été retournés. Le retournement du compost introduit plus d'oxygène dans la matière, ce qui à son tour améliore le travail des microbes et des bactéries qui décomposent la matière. De plus, un compost trop riche en azote nécessite une circulation d'air et l'introduction d'un carbone équilibrant, comme des feuilles sèches.

Les tas de paillis qui sont trop humides et ne sont pas exposés à l'air sont également sujets à de telles odeurs. Lorsque le paillis sent l'ammoniac, il suffit de le retourner fréquemment et de le mélanger à la paille, à la litière de feuilles ou même au papier journal déchiqueté. Évitez d'ajouter plus de matières végétales riches en azote, telles que des coupures d'herbe, jusqu'à ce que l'odeur ait disparu et que le tas soit équilibré.

L'odeur d'ammoniac de compost devrait se dissiper avec le temps avec l'ajout de carbone et le déplacement fréquent du tas pour ajouter de l'oxygène.

Odeurs de lit de jardin

Le paillis et le compost achetés peuvent ne pas avoir été entièrement traités, ce qui entraîne des odeurs anaérobies telles que l'ammoniac ou le soufre. Vous pouvez utiliser un test de sol pour la détection de l'ammoniac dans le sol, mais les conditions extrêmes seront évidentes uniquement à partir de l'odeur. L'analyse du sol peut indiquer si le pH est trop bas, autour de 2.2 à 3.5, ce qui est nocif pour la plupart des plantes.

Ce paillis est appelé paillis acide, et si vous le répandez autour de vos plantes, ils seront rapidement affectés et peuvent mourir. Ratissez ou creusez toutes les zones où du paillis acide a été appliqué et empilez le mauvais sol. Ajoutez du carbone au mélange chaque semaine et retournez le tas fréquemment pour corriger le problème.

Traiter les odeurs d'ammoniac courantes

Les usines de traitement industrielles utilisent des produits chimiques pour équilibrer les bio-solides et le compostage des matières organiques. Ils peuvent introduire de l'oxygène grâce à un système d'aération forcée. Les produits chimiques tels que le peroxyde d'hydrogène et le chlore font partie des systèmes professionnels, mais le propriétaire moyen ne devrait pas recourir à de telles mesures. Le traitement des odeurs d'ammoniac courantes dans le paysage domestique peut être fait par l'ajout de carbone ou simplement en appliquant de grandes quantités d'eau pour lessiver le sol et un traitement à la chaux pour augmenter le pH du sol.

Le labourage de la litière de feuilles, de la paille, du foin, des copeaux de bois et même du carton déchiqueté résoudra progressivement le problème lorsque le paillis sent l'ammoniac. La stérilisation du sol fonctionne également, en tuant les bactéries, qui libèrent l'odeur car elles consomment l'excès d'azote dans le sol. Ceci est simple à faire en couvrant la zone touchée avec du paillis de plastique noir en été. La chaleur solaire concentrée, cuit le sol, tuant les bactéries. Vous devrez toujours équilibrer le sol avec du carbone et le retourner après que le sol ait cuit pendant une semaine ou plus.