Informations sur le club du diable: découvrez les conditions de croissance du club du diable et plus

Le club du diable est une plante indigène féroce du nord-ouest du Pacifique. Avec ses épines méchantes et sa hauteur impressionnante, il constitue un point de conversation intéressant dans le jardin et dans le cadre d'un paysage naturel. Le club du diable Oplopanax est parfait pour les zones ombragées du jardin où le sol est riche en azote et humide. Si vous recherchez un spécimen unique mais indigène, un club du diable poussant dans votre jardin vous offrira une merveilleuse surprise et de nombreuses saisons d'intérêt.

Informations sur le club du diable

L'usine du club du diable (Oplopanax horridus) est une plante médicinale et herbacée historique utilisée depuis des siècles par les peuples des Premières Nations. Il est également connu sous le nom de bâton de marche du diable ou de griffe d'ours.

Le club du diable Oplopanax se trouve de l'Alaska aux provinces canadiennes les plus à l'ouest et à Washington, Oregon, Idaho et Montana. On le trouve également dans la région des Grands Lacs. La plante est bien blindée, avec des épines de différentes tailles décorant les tiges et même le dessous des feuilles.

Les feuilles rappellent les érables et la plante peut atteindre une hauteur de 3 à 9 pieds (0.9 à 2.7 m). La plante produit également des panicules de fleurs blanches qui deviennent des grappes épaisses de baies rouges, favorisées par les ours et autres animaux sauvages.

Utilisations des plantes du club du diable

Le club du diable a des propriétés médicinales, mais il est également connu pour être utilisé pour les leurres de pêche, le charbon de bois et pour fabriquer de l'encre de tatouage. D'autres utilisations incluent le déodorant et le contrôle des poux.

Aucune information sur le club du diable ne serait complète sans mentionner certaines de ses utilisations traditionnelles. La médecine tribale indique que la plante était utilisée pour traiter les rhumes, l'arthrite, les problèmes digestifs, les ulcères et même le diabète. Il était également utilisé pour lutter contre la tuberculose et comme purgatif.

Le club du diable est-il toxique? Toute la littérature que j'ai lue indique qu'il est utilisé comme médicament mais aucune mention n'est faite de sa toxicité. La plante est certainement sûre à avoir dans le paysage, mais elle a des épines assez méchantes, alors assurez-vous qu'elle est hors de portée des jeunes enfants et des animaux domestiques.

En dehors de ses usages médicinaux, on pensait que le club du diable avait des pouvoirs spirituels. Des bâtons étaient utilisés pour éloigner les mauvais esprits.

Conseils de croissance du Devil's Club

Pour profiter de cette plante étonnante dans votre jardin, trouvez-la dans une jardinerie indigène. Ne récoltez jamais de plantes sauvages de la nature.

Choisissez un endroit ombragé à semi-ombragé où le drainage est bon mais où il y a beaucoup de matière organique pour maintenir l'humidité dans le sol. Pailler autour de la plante après l'installation. Gardez la plante modérément humide mais pas détrempée.

Le club du diable n'a pas besoin de beaucoup de fertilisation, mais l'ajout de compost bien pourri ou de litière de feuilles autour de la zone racinaire améliorera sa santé.

Coupez les feuilles endommagées ou mortes au fur et à mesure qu'elles apparaissent. Ce cousin du gingembre sauvage laissera tomber ses feuilles après une vague de froid, mais de nouvelles se formeront au début du printemps. Profitez de l'architecture étrange de la plante nue mais faites attention à ces épines piquantes!

Image SteveDeming