Entretien des rhododendrons – conseils pour faire pousser un buisson de rhododendrons

Le buisson de rhododendrons est un spécimen attrayant et fleuri dans de nombreux paysages et nécessite peu d'entretien lorsqu'il est planté correctement. La culture du rhododendron avec succès nécessite le lieu de plantation approprié pour le buisson de rhododendrons. Une bonne préparation du sol est également nécessaire pour la santé de cette plante qui aime l'acide.

La préparation du sol est mieux accomplie en automne avant de planter le rhododendron au printemps. Le moment de planter le rhododendron dépendra de la zone USDA dans laquelle il pousse. La culture du rhododendron est une tâche exigeante, mais avec le bon sol et l'emplacement, le buisson de rhododendron fournira une performance optimale.

Contrairement à de nombreuses plantes en fleurs, le rhododendron n'aime pas le plein soleil du matin en hiver et fait mieux lorsqu'il est planté à l'ombre tachetée du côté nord d'un bâtiment. Les rhododendrons en croissance sont les plus heureux dans un endroit protégé du vent et non sous les veilles d'un bâtiment.

Quand planter le rhododendron

Plantez le buisson de rhododendrons au printemps lorsque le danger de gel est passé. Plantez le buisson haut dans un sol correctement préparé, car les racines détrempées et gorgées d'eau sont la principale cause de défaillance des plantes dans le paysage.

Le buisson de rhododendrons sera probablement acheté en tant que plante en conteneur ou spécimen en boule et en jute. La motte doit être trempée avant la plantation. L'humidité est nécessaire pour un entretien adéquat du rhododendron. Placez la plante dans une baignoire ou un seau pour un bref trempage, jusqu'à ce que les bulles d'air disparaissent. Plantez le buisson de rhododendrons de manière à ce que sa couronne soit au même niveau que dans le pot.

Préparation du sol pour la plantation de rhododendrons

Un pH correct du sol pour le buisson de rhododendrons en croissance est crucial. Entre 4.5 et 5.5 sur l'échelle de pH est approprié. Une analyse du sol est le meilleur moyen de déterminer le pH du sol et d'apporter des modifications. Le sulfate d'aluminium doit être évité lors de la modification des lits pour la culture de rhododendrons; le soufre agricole est préféré, car l'aluminium peut être nocif pour le rhododendron en croissance.

Il est préférable de planter le buisson de rhododendrons en groupes dans des lits préparés plutôt que dans des trous de plantation individuels. Prendre soin des rhododendrons sera plus simple s'ils sont plantés dans un sol fertile et limoneux qui retient l'humidité mais bien drainé, avec un pH approprié. Un ratio de 50 pour cent de matière organique est encouragé comme amendement du sol, car il assure l'aération et le drainage et permet au buisson de rhododendrons de prendre plus haut.

Prendre soin des rhododendrons

Une fois bien situé dans le lit de plantation, arrosez abondamment et couvrez-le d'un paillis organique qui se décomposera pour fournir des nutriments au fur et à mesure qu'il se décompose. On pense qu'un revêtement d'écorce de pin appliqué à 2 cm (5 pouces) inhibe les champignons responsables de la pourriture des racines. Ne paillez pas avec de la mousse de tourbe, car il est difficile de remouiller après qu'elle ait séché. Un paillage adéquat diminuera le besoin de futurs soins des rhododendrons.

Les soins du rhododendron comprennent une fertilisation annuelle qui est mieux appliquée à l'automne, après un gel dur ou au début du printemps. Utilisez un engrais pour les plantes acidophiles, comme la farine de coton biologique. La matière organique que vous avez précédemment introduite dans le sol se décomposera pour fournir certains des nutriments nécessaires.

Un sol constamment humide est nécessaire pour entretenir correctement le rhododendron, mais trop d'eau crée des problèmes pour le rhododendron en croissance. Lorsque les feuilles s'enroulent et se tordent, cela indique que l'eau est nécessaire immédiatement. Le buisson de rhododendrons ne doit pas être autorisé à subir le stress du flétrissement. Les annuelles qui aiment l'ombre, comme les impatiens, peuvent être plantées comme compagnons du rhododendron pour indiquer quand l'eau est nécessaire.

La culture de rhododendrons sains et à floraison longue commence par un sol correctement amendé et une plantation au bon endroit. Ces étapes garantissent un effort minimal lors de l'entretien des rhododendrons. Une fois installé correctement, le rhododendron n'a besoin que d'un arrosage, d'une taille et d'un épisage adéquats des fleurs pour favoriser leur retour abondant.