Entretien des pruniers sauvages: les pruniers sauvages produisent-ils des fruits que vous pouvez manger

Si vous avez déjà fait une randonnée en bordure de forêt, vous avez peut-être vu une prune sauvage. Le prunier sauvage américain (Prunus americana) pousse du Massachusetts, au sud du Montana, des Dakotas, de l'Utah, du Nouveau-Mexique et de la Géorgie. On le trouve également dans le sud-est du Canada.

La culture des prunes sauvages est facile en Amérique du Nord, car elles sont très adaptées à de nombreux types de régions.

Prunier sauvage américain

Les pruniers sauvages produisent-ils des fruits? Les pruniers achetés en pépinière poussent à partir de porte-greffes greffés, mais les prunes sauvages n'ont pas besoin d'un tel processus pour produire de nombreux fruits délicieux. De plus, le soin des pruniers sauvages se fait sans effort, car les arbres se développent en fait par négligence.

La prune sauvage peut être trouvée dans la plupart des états froids à tempérés. Il est souvent planté par des oiseaux qui affluent vers les fruits quand ils sont de saison. Les arbres à tiges multiples poussent dans des fourrés sur des sites abandonnés et des sols perturbés. Les arbres forment des drageons librement et créeront une grande colonie avec le temps.

Les arbres peuvent atteindre 15 à 25 m de haut. De jolies fleurs blanches à 4.5 pétales se forment vers mars juste avant l'apparition des feuilles. Les feuilles oblongues dentelées deviennent rouge et or brillant à l'automne. Les fruits sont très petits mais pleins de saveur et font d'excellentes conserves.

Cultiver des prunes sauvages

La prune sauvage pousse dans presque tous les sols à condition qu'elle se draine librement, même les sols alcalins et argileux. Les arbres produiront même des fruits dans des sites partiellement ombragés. Les zones 3 à 8 conviennent à la culture de prunes sauvages.

La large couronne s'incline souvent sur le côté et les multiples tiges peuvent être taillées en un chef central lorsque la plante est jeune. Les branches latérales épineuses peuvent être taillées sans affecter la santé des plantes.

Les prunes sauvages ont des besoins en eau moyens une fois établis, mais les jeunes arbres doivent rester humides jusqu'à ce que les racines se propagent. Si vous souhaitez propager l'arbre, il poussera à partir de graines ou de boutures. Les prunes sauvages ont une durée de vie courte mais sont faciles à cultiver.

Soins du prunier sauvage

Étant donné que cette plante se nourrit de négligence, le seul soin particulier est l'eau et la taille régulières pour améliorer l'apparence.

Les prunes sauvages sont sensibles aux chenilles des tentes, qui défolient l'arbre. Utilisez des pièges collants pour piéger les mites. D'autres ravageurs possibles sont les foreurs, les pucerons et le tartre.

Les maladies potentielles sont le charançon du prunier, la pourriture brune, le nœud noir et la tache des feuilles. Utilisez des pulvérisations fongiques pour prévenir la plupart des problèmes de maladie au début du printemps.