Contrôle de l’anthracnose de la tomate – Comment gérer les symptômes de l’anthracnose de la tomate

L'anthracnose est une maladie fongique qui affecte les cultures maraîchères de différentes manières. L'anthracnose des plants de tomates présente un ensemble particulier de symptômes qui affectent les fruits, souvent après leur cueillette. L'anthracnose est un problème sérieux avec les plants de tomates, et il devrait être évité dans la mesure du possible. Continuez à lire pour en savoir plus sur les symptômes de l'anthracnose de la tomate et comment contrôler la maladie de l'anthracnose de la tomate.

Informations sur l'anthracnose de la tomate

L'anthracnose est une maladie qui peut être provoquée par un certain nombre de champignons différents du genre Colletotrichum. Le champignon peut infecter les fruits verts et mûrs, bien que les symptômes n'apparaissent pas avant que le fruit commence à mûrir.

Les symptômes de l'anthracnose de la tomate apparaissent sous forme de taches aqueuses enfoncées sur les fruits mûrs. Au fur et à mesure que les taches se développent, elles s'enfoncent dans le fruit et s'assombrissent. Parfois, les spores apparaissent sous forme de masses roses au centre des lésions. Au fur et à mesure que ces lésions se propagent, elles se rejoignent souvent et donnent de grandes sections de fruits pourris. Cela peut se produire lorsque les fruits sont encore sur la vigne, ou même après avoir été récoltés.

Comment contrôler l'anthracnose de la tomate

Le contrôle de l'anthracnose de la tomate se résume principalement à la prévention. Les spores fongiques peuvent survivre à l'hiver à la fois dans les graines et dans les fruits malades. Pour cette raison, il est important de ne pas conserver les graines des fruits malades ou de les laisser dans le jardin à la fin de la saison.

Les spores se propagent plus rapidement dans les environnements humides, donc garder le fruit au sec autant que possible est une bonne pratique préventive. Il peut également pénétrer beaucoup plus facilement les fruits endommagés, il faut donc tout mettre en œuvre pour éviter d'endommager les tomates.

Il existe plusieurs fongicides anti-anthracnose disponibles. Ceux-ci doivent être appliqués dès que les fruits sont noués, afin d'empêcher le champignon de s'installer. Retirez et jetez immédiatement les fruits infectés pour empêcher les spores de se propager.