Contrôle de la tavelure du poirier – Diagnostic et traitement de la tavelure du poirier

Les arbres fruitiers sont nos compagnons de jardin depuis des années et souvent des décennies. Ils ont besoin des meilleurs soins que nous pouvons leur donner et nos récompenses sont les beaux aliments nutritifs qu'ils fournissent. Les troubles des arbres fruitiers comme la tavelure du poirier peuvent priver nos plantes de leur vitalité et de leur santé. La lutte contre la tavelure du poirier est possible et affecte les poires européennes et asiatiques. Un programme annuel et une gestion prudente peuvent minimiser les dommages causés par cette maladie courante.

Symptômes de la tavelure du poirier

Les maladies de la tavelure affectent de nombreux arbres comme les pommes et les poires. C'est principalement un problème de fruits cosmétiques, mais il se produit une mort foliaire et de la tige. Les symptômes de la tavelure du poirier affectent les jeunes pousses, les feuilles et les fruits. Quelques conseils sur la façon de traiter la tavelure du poirier peuvent permettre de voir votre fruit sans défaut et le reste de l'arbre en bonne santé.

Les premiers signes de la maladie de la tavelure du poirier sont des taches rondes veloutées, vert olive à noires. Le velours disparaît et les lésions mûrissent et deviennent bouchonneuses. Les fruits infectés sont rabougris ou mal formés. Dans les tiges, les nouvelles pousses présentent des taches veloutées mais se transforment en chancres durs. Les feuilles des arbres développent des lésions irrégulières, souvent au niveau des marges ou des côtes.

Les lésions hivernent et produisent des conidides la saison de croissance suivante. Les conidides déversent des spores pendant les périodes de temps chaud et humide qui recommencent tout le cycle. Les lésions de la gale peuvent se développer en aussi peu que 8 jours après l'exposition sur du matériel végétal jeune, tandis que les feuilles et les tiges plus âgées peuvent mettre des mois à montrer des signes.

Comment traiter naturellement la tavelure du poirier

Contrôler la tavelure du poirier sans produits chimiques demande une certaine vigilance. Puisque l'inoculum vit dans le matériel végétal malade, le nettoyage des feuilles tombées à l'automne peut aider à prévenir la propagation. L'élimination du matériel végétal infecté peut également présenter certains avantages.

Le fruit est souvent largement infecté pendant le stockage. Soyez très prudent lors de la récolte pour séquestrer tout fruit qui présente même la moindre lésion. Si même un seul entre dans une caisse de stockage, le reste de la récolte pourrait être infecté.

L'assainissement et les bonnes pratiques d'hygiène sont les seules offres pour lutter contre la tavelure du poirier sans pulvérisation.

Lutte contre la tavelure du poirier avec des sprays

Les pulvérisations de fongicide doivent être appliquées 2 à 5 fois au cours de la saison, selon l'endroit où l'arbre pousse. La pulvérisation la plus importante est effectuée au moment où les fleurs deviennent roses. Ceci est généralement suivi tous les 10 à 14 jours par des pulvérisations successives pour éradiquer toutes les spores.

Les pulvérisations de soufre à la chaux appliquées à la saison de dormance retardée (généralement entre février et mi mars) peuvent aider à empêcher les spores de s'activer.

Une combinaison de méthodes chimiques et naturelles est la meilleure méthode pour lutter contre la tavelure du poirier dans les régions où le temps est chaud et humide pendant la floraison et la fructification.

Image Scot Nelson